Mot du président____________________mars 2015

LOI 15 (PROJET DE LOI NO 3)

La  »loi » favorisant la santé financière et la pérennité des régimes de retraite à prestations déterminées du secteur municipal«  a été adoptée le 4 décembre 2014 avec certains amendements qui n’ont pas changé le fond de la loi, la rétroactivité au 1er janvier 2014 et le partage des déficits passés demeurent.

Pour les actifs, la façon de rembourser leur part du déficit passé se fait d’abord par l’abolition de l’indexation et ensuite par la réduction des acquis du régime. En ce qui concerne les retraités, la loi prévoit qu’il y aura une évaluation actuarielle au 31 décembre 2015. Si l’on constate la présence d’un déficit lors de cette évaluation, l’indexation des rentes des retraités pourrait alors être suspendue à compter du 1er janvier 2017. La loi prévoit cependant que lorsque le régime redeviendra pleinement capitalisé l’indexation pourrait de nouveau être accordée et pourrait rétroagir pour un maximum de 3 ans.

Seront considérés retraités au 31 décembre 2013, en plus des retraités à cette date, les personnes qui ont commencé à recevoir leurs rentes avant le 12 juin 2014 ainsi que celles qui ont demandé le paiement de leurs rentes avant le 12 juin 2014.

Comme nous pouvons le constater, plusieurs problématiques demeurent : cette loi impose une supposée négociation, revient sur nos ententes antérieures négociées de bonne foi et fait supporter aux actifs et aux retraités les déficits passés. En ce sens. le SCFP a déposé une contestation juridique pour contrer les impacts de cette loi.

Publié dans Non classé

Mot du président____________________décembre 2014

Caisses de retraite

Le projet de loi no 3 du gouvernement libéral a été déposé à l’assemblée nationale et on a procédé à l’étude article par article. Le ministre responsable Pierre Moreau, a apporté quelques modifications au projet, mais ces modifications ne sont que cosmétiques et ne règlent pas le problème de fonds, notamment le partage des déficits passés et la rétroactivité de la loi. En ce sens, de nombreux retraités ont participé à la grande marche, organisée par la coalition pour la libre négociation, le 20 septembre 2014 pour dénoncer cette atteinte à nos droits.140 personnes ont assisté à l’assemblée annuelle du 4 novembre dernier pour s’informer des derniers développements concernant l’assurance médicaments du FSMA, de la finalisation de l’équité salariale et de la suite du projet de loi no 3.

Les retraités ont été invités à participer aux prochaines activités de la coalition et, plus particulièrement à la grande manifestation du 29 novembre 2014, afin de manifester notre opposition au projet de loi no 3 et appuyer la coalition.

L’assemblée annuelle a réélu Pierre Dorais au poste de vice-président, Hélène Samson au poste de secrétaire, Raymond Martin comme directeur et Sarah Rousseau comme directrice. Au comité le temps de vivre, mesdames Francine Leroux et Francine Picard ainsi que messieurs Yvon Lacasse et André Campeau ont été réélus. Félicitations aux élus.

Publié dans Non classé

Mot du président____________________________septembre 2014

PROJET DE LOI SUR LES RÉGIMES DE RETRAITE

DANS LE SECTEUR MUNICIPAL

Pour satisfaire nos politiciens municipaux, le gouvernement libéral a déposéle projet de loi No 3 qui s’attaque à nos régimes de retraite, particulièrement en faisant partager aux participants actifs et aux retraités les déficits passés, malgré les concessions faites par les différents syndicats afin d’alléger ces déficits.

Article 8. Tout régime de retraite doit être modifié afin d’y prévoir qu’à l’égard des déficits constatés au 31 décembre 2013 et qu’à compter du1er janvier 2014 :

1- l’indexation des rentes des retraités au 31 décembre 2013 peut-tre suspendue si l’organisme municipal le décide;

2- les participants actifs le 1er janvier 2014 et l’organisme municipal assument, à parts égales, les déficits qui leur sont imputables pour le service accumulé avant cette date suivant les conditions prévues à la présente section.

Si le projet de loi était adopté, les participants actifs combleraient leur part du déficit par la réduction de leurs droits et prestations acquis. Les retraités, eux, réduiraient les déficits qui leur sont imputables par une suspension de l’indexation de leurs rentes si l’organisme municipal le décide (décision unilatérale de l’employeur). Quelle négociation! On nous enlève notre droit à la négociation pour régler le passé qui a toujours été négocié et signé de bonne foi par les parties.

 Le projet de loi no 3 est inacceptable et nous devons contrer l’action du gouvernement.

Soyez prêts à défendre vos droits et venez participer aux différentes manifestations de la Coalition Syndicale cet automne.

Merci à tous les retraités cols blancs qui ont participé, le 20 août dernier, à la grande manifestation des retraités de la Coalition et fait de celle-ci un franc succès.

 Soyez prêt s à défendre vos droits et venez participer aux différentes manifestations de la Coalition Syndicale cet automne. Réservez le samedi 20 septembre pour notre prochain rendez-vous.

Surveiller régulièrement notre site internet de même que celui du SFMM pour vous tenir au courant des derniers développements.

Publié dans Non classé

Mot du président__________________________________Juin 2014

    CAISSE DE RETRAITE

L’avenir des régimes de retraite du secteur municipal.

Devant l’attaque incessante des politiciens voulant nous faire payer pour les déficits passés, les syndicats du secteur municipal ayant des régimes à prestations déterminées ont lancé le 20 mars dernier la coalition syndicale pour la libre négociation. Cette coalition qui regroupe plus de 50 000 membres est formée du Syndicat canadien de la fonction publique et de son Conseil provincial du secteur municipal, de même, que son secteur du transport terrestre, de la Fédération des policiers et policières municipaux du Québec, de la Fraternité des policiers et policières de Montréal, du Regroupement des associations de pompiers du Québec ainsi que du Syndicat des pompiers et pompières du Québec-FTQ.

L’exécutif des retraités du 429 a joint la coalition et compte participer aux diverses activités et manifestations de la coalition pour faire comprendre aux politiciens qu’il n’est pas question de remettre en cause les droits et rentes de retraite qui ont été négociées de bonne foi.(LE TEMPS DE… MARS 2014 MOT DU PRÉSIDENT)

Les retraités, en association avec le SFMM ont participé, au lancement du plan d’action qui s’est tenu le 15 avril dernier, et à la manifestation du 24 avril devant les locaux de l’Union des municipalités du Québec sur la rue Sherbrooke Ouest.

Une invitation a été lancée aux membres retraités d’assister à la manifestation du 21 mai dernier devant le parlement à Québec et les cols blancs actifs et retraités ont répondu en grand nombre. Cette manifestation de la coalition a réuni plus de 12 000 personnes qui ont fait part, au ministre Moreau venu rencontrer les manifestants, leur opposition au dépôt d’un projet de loi sur la question des régimes de retraite. C’est encourageant pour la suite des activités de la coalition. Surveiller notre site internet pour la suite des évènements.

Nous comptons sur une présence encore plus importante pour le futur.

Publié dans Non classé